Déjà en 1931, quelques Morginois décidèrent de fonder une fanfare villageoise. Ils furent aidés dans leur tâche par quelques musiciens de la défunte fanfare, l’Indépendante de Troistorrents. Que de courage, que de volonté chez ces pionniers ! En 1933, lors d’une prestation à Morgins, ces musiciens ne défilèrent-ils pas précédés d’une pancarte portant l’inscription « L’Indémontable » ? Que de détermination et d’humour dans cette dénomination.

Il fallut attendre le 1er mars 1935 pour que L’Helvétienne voie le jour. D’où vient ce nom ? Peut-être d’un élan patriotique, d’un souvenir de la Jeune Suisse ou tout simplement du fait que M. Gustave Donnet, propriétaire du Café L’Helvétia à Morgins, avait prêté à cette fanfare naissante une chambre pour les répétitions. N’oublions pas qu’auparavant, les musiciens se réunissaient au « Fratchier » ou encore au lac chez un membre fondateur et d’honneur M. Séraphin Mariétan.

Le premier président fut M. Robert Diserens et le premier directeur M. Octave Marclay. En 1939, L’Helvétienne dut rendre les instruments à L’Indépendance, ceux-ci ayant été vendus à une autre société. Mme Adèle Gex-Collet et Mrs. Robert Diserens et Jean Staudhammer signèrent les cautions nécessaires à l’emprunt auprès d’une banque consentante. Et les voilà avec des instruments tout neufs. Permettez ici une attention toute particulière à ceux qui se dévouèrent pour acquérir les fonds nécessaires afin d’offrir à la fanfare son premier drapeau : c’est en terrassant les tennis aujourd’hui disparus de M. et Mme Contat à Morgins que ces fonds furent rassemblés.

Ensuite vint la guerre, l’activité fut réduite au minimum et les vaillants musiciens remboursèrent la dette un peu plus tard que prévu. Que de joie, que de déceptions pendant toutes ces années où ils faisaient avec les moyens du bord pour survivre…

En 1956, ils estimèrent nécessaire d’étudier une éventuelle fusion avec L’Écho Alpin, fanfare de Châtel. La fusion fut purement technique.

Pour l’anecdote : jusqu’en 1967, ils jouaient avec leurs amis savoyards mais disposaient chacun de leur côté de leur propre comité, leur propre caisse, leur propre drapeau et leur propre directeur. Ils défilaient alors en France derrière le drapeau de l’Écho Alpin et en Suisse derrière le drapeau de L’Helvétienne.

PrésidentAline Dubosson
DirecteurMaurice Donnet-Monay
Effectif28 membres
CatégorieBrass Band
Commissaire(s)Jean-Philippe Borgeaud & François Jud
Organisation du prochain festival2033
Site internethelvetienne.clubdesk.com
Déclaration de consentement aux cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Refuser