Champéry – Région Dents du Midi

Champéry est l’un des lieux touristiques les plus anciens de Suisse et le premier site olympique valaisan, après l’accueil des épreuves de curling lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse – Lausanne 2020. Le village allie charme et authenticité par ses chalets plusieurs fois centenaires bordant une pittoresque rue du village animée de commerces et de lieux destinés à la gastronomie.

Non loin de là, son téléphérique rouge et blanc vous emmène en moins de 5 minutes à 2000m d’altitude et vous ouvre les portes du gigantisme. A pied, à ski ou en VTT, à vous la quête des grands espaces !

En été, le plateau de Barme se révèle comme un lieu où le temps semble figé. Telle une petite plaine délimitée d’un côté par les Dents Blanches et de l’autre par l’arête de Berroi, cet écrin de verdure a su garder son visage traditionnel et naturel.

Lové au cœur du village, le complexe multifonctionnel du Palladium abrite un large choix d’infrastructures sportives et de loisirs adaptées tant pour les élites que pour les sportifs occasionnels ou les familles. Pour se prélasser sur une agréable pelouse au bord de la piscine extérieure ou s’essayer à la pratique du curling, pour effectuer ses premiers pas sur la glace ou pour exercer ses pirouettes sur la patinoire, le tout se trouve sous le même toit, et bien plus encore… puisque le cœur du Festival y prendra ses quartiers le temps d’un week-end.

L’Écho de la Montagne de Champéry

L’histoire de l’Écho de la Montagne est riche, puisqu’il faut remonter à plus d’un siècle et demi pour retrouver la trace de cet ensemble musical.

En effet, c’est en 1862 que quelques jeunes gens épris d’initiative et d’idéal caressent le désir de fonder une société de musique : l’Écho de la Montagne est né. Un écho qui s’amplifie très vite puisqu’en 1864 déjà, la première bannière est inaugurée. Dès lors, la société dûment instrumentée participe à de nombreuses manifestations suscitant une liesse populaire bien compréhensible.

En 1902, de nouveaux statuts sont adoptés, très sévères pour l’époque puisqu’une absence injustifiée était sanctionnée par une amende de 50 centimes. Reprise en main, l’Écho de la Montagne a connu des jours prospères entre 1900 et 1912. C’est également au début du siècle que débute la construction du local de répétitions, qui sera remplacé par l’actuel en 1977. Réalisation qui prouve de façon tangible le dévouement et le dynamisme des musiciens et de leurs sympathisants.

La vie de société, mise en veilleuse par l’épouvantable guerre de 1914-1918, renaît dès 1920. Une longue période de patients efforts voit s’épanouir la société soucieuse de maintenir son rang au sein de la fédération.

Après ceux de 1908, 1953, 1974 et 1997, l’Écho de la Montagne a l’honneur et la lourde mission d’organiser le 89ème Festival des Musiques du Bas-Valais, le 5ème de sa longue existence. Les musiciens se réjouissent de vous accueillir à Champéry du 26 au 28 mai 2023 !

Comité d’organisation

Déclaration de consentement aux cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Refuser