Rencontres Musicales Champéry | À l’opéra

Champéry

Top event

Trois stars de la scène lyrique pour nous faire vibrer en compagnie de Carmen la rebelle, de Rosina l’ingénue ou encore de Don Giovanni le séducteur… ou lorsque le théâtre et les voix se fondent pour notre plus grand bonheur.

À l’Opéra

Odile Heimburger
La voix d’Odile Heimburger est remarquée par le pianiste Jeff Cohen pendant une académie de musique de chambre alors qu’elle était violoniste, titulaire de 2 premiers Prix et d’un Bachelor de Violon. Il lui conseille ardemment de s’orienter vers l’art lyrique.

Elle alors intègre immédiatement le Royal College of Music de Londres en chant et violon (2003) puis la Guildhall School of Music and Drama(2007). Elle y obtient un “Master” de chant avec mention excellence, sous la tutelle d’Yvonne Kenny, Philip Doghan et Sarah Walker. Elle travaille rôles et concours avec Mady Mesplé, Annick Massis, Raul Gimenez à Barcelone ou encore Regina Werner Dietrich à Leipzig.

Lauréate de nombreux concours internationaux (Prix Opéra Canari sous la présidence de Gabriel Bacquier, 1er Prix opérette au Concours International de Marseille, Prix du public Alain Fondary, Prix contemporain Enescu sous la présidence de Viorica Cortez, lauréate du Concours Vincenzo Bellini), elle décroche rapidement de nombreux rôles de colorature et de colorature lyrique.

Sa technique sûre et son expressivité lui permettent d’interpréter des rôles de premier plan tels que : Cleopatra et Morgana chez Haendel, la Reine de la nuit chez Mozart, le rôle-titre de Lucia di Lammermoor etMarie dans la Fille du Régiment de Donizetti, Amina de la Sonnambulade Bellini, l’Olympia des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Cunégonde dans Candide de Bernstein, Zerbinetta dans Ariadne auf Naxos de Strauss… Dans le répertoire français elle chante Lakmé, Juliette et l’Ophélie du Hamlet d’Ambroise Thomas. Son aisance dans la Reine de la Nuit et Cunégonde la fait engager pour des tournées internationales des spectacle où elle alterne registre opératique avec celui de la comédie musicale et du jazz également.

Sa « voix remarquable forte d’une magnifique projection et d’aigus sensuels” (Forum Opera) est vivement saluée par la critique lors du spectacle “A la Folie”. Mettant en scène tous les plus grands airs de soprano colorature, cette performance vocale et scénique part régulièrement en tournée depuis 2019 (Festival Nancyphonies, Paris, Londres, Lucca, Perugia, Stuttgart, Barcelone, Strasbourg, Chaumont, Mulhouse…).

Artiste associée à l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, on a pu l’entendre aux côtés du violoncelliste Gautier Capuçon dans une création de Michel Tabachnik, « Sumer » dirigée par lui-même à la Filature de Mulhouse (2019).

Très appréciée pour ses talents de comédienne et de violoniste classique ou electro, elle est aussi passionnée par la création contemporaine. Elle est par exemple choisie pour incarner « Estelle » dans la création “Je m’appelle Ismaël” de Lazare, créée au Théâtre National de Strasbourg, « Coup de cœur Arte », à l’affiche du Théâtre de la Ville à Paris, puis en tournée sur les scènes nationales françaises. Elle chante également dans le Diptyque “Von Heute auf Morgen”de Schoenberg / “Les trois baisers du diable” d’Offenbach au théâtre de l’Athénée à Paris et dans « Flaubert Beethoven » de Carine Piazzi et Oswald Sallaberger en tournée française.

Régulièrement sollicitée pour ses talents d’improvisation, y compris en musiques actuelles et numériques, elle apparaît aussi à la télévision dans « Mystère à l’Opéra » aux côtés de Mathilda May. Au cinéma, elle est la voix du film « Un illustre inconnu » avec Mathieu Kassovitz.

Marie-Claude Chappuis
Marie-Claude Chappuis compte parmi les mezzo-sopranos les plus demandées de sa génération.

Deux fois nominée aux Grammy Awards, elle remporte aussi une nomination aux Swiss Music Awards ainsi que le Prix du Midem. Elle chante régulièrement sous la direction des plus grands chefs d’orchestre tels que Zubin Mehta, Riccardo Chailly, Riccardo Muti, Emmanuelle Haïm, René Jacobs, Christophe Rousset, Giovanni Antonini, Daniele Gatti et Daniel Harding.

Parmi les nombreux événements qui jalonnent sa carrière, citons le rôle d’Idamante dans « l’Idomeneo » de Mozart sous la direction de Nikolaus Harnoncourt à Graz et à Zurich, la Contessa dans l’opéra «Il matrimonio inaspettato » de Paisiello au Festival de Salzbourg sous la direction de Riccardo Muti, la Passion selon Saint Matthieu de Bach avec Riccardo Chailly à Leipzig et à Londres, le rôle de Didon dans le « Didon et Enée » de Purcell sous la direction d’Emmanuelle Haïm au Grand Théâtre de Genève ainsi qu’avec le London Philharmonic Orchestra dirigé par Sir Roger Norrington au London Festival Hall, le rôle de Dorabella dans le « Cosi fan tutte » de Mozart au Festival de Salzbourg avec les Wiener Philharmoniker, celui d’Ottavia dans « l’Incoronazione di Poppea » de Monteverdi au Staatsoper Berlin et à la Monnaie de Bruxelles sous la direction de René Jacobs.

Elle est régulièrement invitée à chanter en soliste avec l’Orchestre de la Suisse romande, le Freiburger Barock Orchester, l’Orchestre du Gewandhaus, l’Orchestre du Maggio Fiorentino, l’Akademie für Alte Musik Berlin, Il Giardino Armonico, les Talens lyriques et Le Concert d’Astrée.

Son vaste répertoire, sa grande maîtrise des styles musicaux allant de Monteverdi aux créations contemporaines ainsi que sa grande tessiture lui permettent d’interpréter des rôles très variés ainsi que de chanter aussi bien des Lieder, des oratorios que de l’opéra.

Sa discographie comprend plusieurs enregistrements avec René Jacobs (Harmonia Mundi) et le Freiburg Baroque Orchestra : La Clemenza di Tito, La finta giardiniera, et Le Requiem de Mozart. Avec René Jacobs et l’Akademie für alte Musik Berlin, elle enregistre la Messe en si de Bach, La Brockes-Passion de Telemann et le rôle d’Anima dans Rappresentatione di Corpo et Anima de Cavalieri (Harmonia Mundi). Elle chante la partie d’alto dans La Passion selon Saint Matthieu de Bach sous la direction de Riccardo Chailly avec le chœur d’enfants de Saint Thomas et l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig.

Parmi divers albums solos, citons : Sous l’empire d’Amour (Deutsche Harmonia Mundi) avec le luthiste Luca Pianca, Au coeur des Alpes, chants traditionnels suisses (Sony Classical), Clérambault Les Fables de La Fontaine (B-Records) ainsi que l’album Aber die Liebe… consacré à Johannes Brahms avec le pianiste Christian Chamorel et le quatuor Sine Nomine (Prospero 2023).

Nikolay Borchev
Le baryton Nikolay Borchev a commencé sa carrière très jeune en tant que soliste principal à l’Opéra d’État de Bavière. Après plusieurs saisons à Munich, il devient membre de l’Opéra d’État de Vienne. Sous ces deux enseignes, il a chanté de nombreux rôles principaux, notamment “Papageno”/”Die Zauberflöte”, “Guglielmo”/”Così fan tutte” et “Figaro”/”Il Barbiere di Siviglia”.
Musicien exceptionnel, il a développé en quelques années un vaste répertoire et, grâce à ses qualités vocales et artistiques ainsi qu’à sa présence scénique irrésistible, il s’est imposé comme un invité régulier des plus grandes salles d’opéra, de concert et de récital du monde.

Ses projets futurs comprennent une tournée de concerts “Die Solodaten” avec le Gürzenich Orchestra Cologne à Hambourg, Paris et Cologne, une tournée de concerts “Orfeo” avec le Freiburg Baroque Orchestra (René Jacobs) et son retour à l’Opéra d’État de Bavière.

Nikolay Borchev est né à Pinsk, en Biélorussie, et a commencé son éducation musicale à l’âge de sept ans avec le piano, la flûte et l’orgue. À seize ans, il commence à étudier le chant au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, puis poursuit ses études à Berlin à la Hochschule für Musik “Hanns Eisler. Il a été lauréat de nombreux concours vocaux internationaux. Depuis septembre 2020, Nikolay Borchev enseigne le chant à la Hochschule für Musik Rostock et depuis 2021, il est professeur à la Hochschule für Musik Nürnberg.

Todd Camburn
Todd Camburn est un pianiste américano-suisse, spécialisé dans l’opéra et l’accompagnement vocal. Il a été engagé comme pianiste et chef de chant à Santa Fe Opera, le Norske Opéra de Oslo, l’Opéra d’Aix-la-Chapelle, au Théâtre de Mannheim, au Festival Wagner de Seattle, à l’Opéra de Monte-Carlo, au Festival de Salzburg et a été invité au Festival de Tanglewood pour l’interprétation du Lied. En 1996, il est nommé chef de chant au Grand Théâtre de Genève, poste qu’il a occupé pendant vingt-trois ans. En sus de nombreux concerts de musique de chambre, notamment avec des membres de l’Orchestre de la Suisse Romande, et de nombreux concerts rediffusés à la radio et à la télévision en Suisse romande, Todd Camburn a accompagné des chanteurs et chanteuses de renom, parmi lesquels Marie-Claude Chappuis, Marina Viotti, Sonya Yoncheva, Solenn’ Lavanant, Benoît Capt, Franco Pomponi, et Jeanne-Michèle Charbonnet. Ces dernières années, il a été pianiste et accompagnateur pour différents festivals de Lied, en Suisse, en France et en Italie. En 2004, il est nommé à la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU) en tant que professeur d’accompagnement.

Musiciens:
– Odile Heimburger, soprano
– Marie-Claude Chappuis, mezzo-soprano
– Nikolay Borchev, baryton
– Laurine Dard, harpe
– Todd Camburn, piano

Programme:
– Wolfgang Amadeus Mozart | Cosi fan tutte – Duo Dorabella et Fiordiligi
– Albert Lortzing | Der Wildschütz – Récitatif et Air du Comte
– Anton Dvorak | Rusalka – Air de Rusalka
– Gioacchino Rossini | Il barbiere di Siviglia – Air de Rosina
– Wolfgang Amadeus Mozart | Cosi fan tutte – Duo Dorabella et Guglielmo, La clemenza di Tito – Trio Vitellia, Sesto et Publio, Don Giovanni – Duo Zerlina et Don Giovanni
– Georges Bizet | Carmen – Air de Carmen, Carmen -Air de Micaëla
– Pyotr Ilyich Tchaikovsky | Eugen Onegin – Air d’Onegin
– Jules Massenet | Werther – Air de Charlotte, Manon – Air de Manon et Gavotte
– Gaetano Donizetti | L’elisir d’amore – Duo Adina et Dulcamara
– Wolfgang Amadeus Mozart | Cosi fan tutte – Trio Fiordiligi, Dorabella et Alfonso

Ouvertures

Vendredi 2 août 2024 à 19h.
Ouverture des portes à 18h30.

Accessibilité

Prestations

Tarifs

Catégorie A :
- Tarif unique : CHF 60.-

Catégorie B :
- Tarif unique : CHF 45.-

Catégorie C :
- Adulte : CHF 35.-
- Étudiant : CHF 15.-
- Enfant jusqu'à 15 ans : CHF 10.-

Abonnement festival :
- Catégorie A = CHF 276.—
- Catégorie B = CHF 216.—
- Catégorie C = CHF 176.—

L'abonnement festival comprend 5 concerts à l’église (hors spectacle enfants) + 1 concert au temple.

Moyens de paiement

  • Twint
  • Carte bancaire/crédit
  • Paiement en ligne

Localisation

Église Saint-ThéoduleRue du Village 511874Champéry
Obtenir l'itinéraire

Église catholique de Champéry