Les couches de roches qui composent la région des Dents du Midi se sont formées durant trois ères géologiques. Elles datent du Mésozoïque (anciennement secondaire) de 252 millions d’années à 66 millions d’années, le Cénozoïque (anciennement tertiaire) et du quaternaire de 65 millions d’années à nos jours.

Ces couches successives sont en fait des dépôts sédimentaires marins et se sont déposées au fond d’un paléo océan appelé THETYS sur plus de 140 millions d’années. Peu à peu, ces sédiments se sont solidifiés (diagénèse) et devenus des roches solides.

La base des Dents du Midi est constituée essentiellement de roches appelées grès et Flych du Val d’Illiez.

Durant les trois derniers millions d’années, alors que les Alpes sont déjà formées, la planète connaitra un net refroidissement caractérisé par l’arrivée de quatre grandes glaciations (longue période glaciaire). Elles ont façonné le paysage, surtout celle de Würm (120 000 à 12 000 ans).

Vous avez sûrement lu ou entendu dire, que les Dents du Midi et les Dents Blanches sont sans dessus dessous. C’est vrai. Regardez le pli renversé au Col de Bossetan et vous aurez compris. Sinon alors, lisez les références ci-dessous.

On trouve encore aujourd’hui dans le Chablais de magnifiques témoins de cette période glaciaire. Tous ces blocs erratiques ont été transportés au dos de la glace et laissés sur place lors du retrait du glacier du Rhône et celui du Mont-Blanc voici 12 000 ans. La pierre des Marmettes en est le plus grand exemple visible.

Chaque pas de votre balade se pose sur une poussière ou une roche qui, pleine de fossiles, ont toute une histoire à raconter si vous savez les écouter.

En savoir plus :

Déclaration de consentement aux cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Refuser